Halloween : comment créer une décoration effrayante ?

Halloween : comment créer une décoration effrayante ?

Dès que le mois d’octobre commence, les petits sont déjà surexcités dans l’attente de la prochaine fête : Halloween. Fête des bonbons et de friandises pour les uns, fête de l’épouvante pour les autres, ces festivités sont aujourd’hui célébrées dans de nombreux pays du monde. Mais au fait, savez-vous pourquoi on célèbre cette journée et souhaitez-vous avoir de bonnes astuces pour instaurer une décoration qui fait froid dans le dos ? Suivez le guide.

Une fête d’origine irlandaise

Le Leprechaun, le trèfle à quatre feuilles, le banshee, le merrow, « All Hallows Eve » … l’Irlande est décidément une terre de mystères et de mythes en tout genre. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la soirée du « All Hallows Eve », celle qui a donné naissance à ce que nous appelons désormais Halloween.

C’est effectivement en Irlande que cet évènement actuellement célébré à travers le monde a vu le jour. L’histoire raconte qu’il s’agit d’une fête celtique à l’origine célébrée pour accueillir la nouvelle année. Il faut savoir que chez les Celtes, l’année s’achevait alors le 31 octobre et non, le 31 décembre. Et justement, sur leur calendrier, la date du 31 octobre coïncide avec la nuit du dieu de la mort.

D’après la légende, les nuits d’octobre sont les plus longues de l’année. Les fantômes en profitent alors pour hanter les vivants et c’est pour se protéger de ces âmes égarées que les Celtes ont pris l’habitude de porter des costumes effrayants durant la fête de fin d’année du 31 octobre. D’année en année, la tradition s’est installée et des Irlandais immigrés ont importé cette coutume aux Etats-Unis. Ce sont, ensuite, les Américains qui contribuèrent à populariser la fête d’Halloween.

Notez que ce terme est dérivé de « All Hallows Eve » qui, littéralement, signifie « le soir de tous les Saints ». Sur le calendrier grégorien, il précède la fête de la Toussaint que les chrétiens célèbrent le 1er novembre.

En savoir plus sur la fête d’Halloween

Pourquoi distribue-t-on des bonbons à Halloween ?

Pourquoi distribue-t-on des bonbons à Halloween ?

La distribution de bonbons va un peu à l’encontre de l’esprit de la fête qui se concentre sur le morbide, l’épouvante et l’au-delà. Et pourtant, chaque 31 octobre, des dizaines d’enfants viennent frapper à votre porte pour réclamer quelques friandises. Bien évidemment, tout le monde se plie à la tradition et à cette ambiance bon-enfant, mais pourquoi distribue-t-on des bonbons au lieu de plats plus gore et plus effrayants en parlant de design ?

Une fois encore, on rappelle qu’à l’époque, les Celtes célébraient la fin de l’année le 31 octobre. Ils baptisaient cet évènement Saiman. Bien que le but était de célébrer la fin de l’année et la fin de l’été, cette soirée était aussi destinée à accueillir les âmes venant de l’au-delà. Le soir du 31 octobre était une occasion pour les vivants et les personnes décédées de se réunir à nouveau d’où la célébration. Toutefois, comme il y avait quand même de la peur chez les vivants, ils portaient des costumes effrayants et instauraient un décor morbide pour les chasser.

Durant la célébration, de nombreux rituels étaient réalisés par les druides et les prêtres. Et qui dit célébration dit banquet durant lequel on mangeait différents plats.

Parmi les plats emblématiques de la fête de Saiman, il y avait le navet, mais aussi des douceurs et d’autres plats comme le Mac’n Chesse, le Carrot cake … A part les plats destinés aux vivants, les Celtes laissaient aussi des gâteaux en offrande aux morts et aux pauvres.

Plus tard, le navet fut remplacé par le potiron, véritable star d’Halloween tandis que les gâteaux furent remplacés par les bonbons et autres confiseries.

En ce qui concerne le potiron, les Irlandais ne l’ont adopté qu’une fois arrivés aux Etats-Unis. Sur leur terre d’accueil, ils avaient effectivement du mal à trouver du navet alors que le potiron poussait un peu partout.

Découvrez des citations sur Halloween

Comment instaurer un décor effrayant pour Halloween ?

Halloween est aujourd’hui devenue une fête des temps modernes. On rivalise alors d’idées et on entre vraiment en concurrence pour avoir la décoration la plus morbide possible. Ainsi, il ne suffit plus de penser aux costumes que l’on va porter, mais vraiment d’instaurer un décor d’horreur à la maison et dans le jardin, à plus forte raison, si vous recevez des invités pour l’occasion.

Pour ceux qui n’ont aucune idée de comment surprendre les invités, voici quelques idées à creuser …

On pense à la citrouille

On pense à la citrouille

On ne peut pas créer une ambiance d’Halloween sans sa fameuse citrouille. Optez pour quelques spécimens assez gros et cette année, donnez le privilège aux citrouilles peu gâtées par la nature. On évite donc ceux qui sont trop parfaits et on opte pour ceux dont la peau est recouverte de boutons et dont la forme est imparfaite. Ils seront plus faciles à transformer en têtes de monstres bien affreuses.

Une fois vos citrouilles achetées, videz-les puis taillez les yeux, le nez et le tire mauvais de votre monstre. Vous pouvez en fabriquer plusieurs, des petits, des gros, des laids, des jolis et même des citrouilles à la peau blanche et des citrouilles à la peau orange. Vous pouvez également utiliser certaines d’entre elles pour fabriquer autre chose que des monstres. Laissez parler votre imagination …

Les fausses bestioles

Araignées, scorpions, cafards, chauve-souris … artificiels, on en trouve facilement dans le commerce. Achetez-en quelques bonnes poignées et posez-les quelque part, près des citrouilles, sur la table à manger, dans le jardin, accrochés à vos rideaux … pour créer l’illusion.

Tâchez de choisir des modèles très réalistes et surtout, choisissez le bon emplacement c’est-à-dire là où ils feront vraiment peur.

Privilégiez le noir

Le noir est la couleur emblématique de l’autre monde donc on l’adopte, non seulement en dress-code, mais aussi en code couleur pour la fête. Evidemment, vous n’allez pas peindre vos murs en noir pour cette unique soirée, mais vous pouvez accrocher, ici et là, des rideaux noirs. Dans le commerce, on trouve des rideaux effet toile d’araignée avec des araignées accrochées dessus.

Dans le cas où vous avez impérativement besoin de murs ou de cloisons noirs, munissez-vous d’une bombe de couleur noire, aspergez-en un morceau de carton assez grand pour recouvrir le mur. Il vous suffira de le retirer une fois la fête passée.

A lire – Peindre à la bombe : comment bien s’y prendre ?

Avec le noir, vous pouvez mélanger un peu de blanc, de rouge et d’orange, couleur qui rappelle la citrouille. Jouez sur ces tons, mais avec le noir comme couleur dominante. Il faut que le décor soit lugubre et non gai et joyeux.

Optez pour une lumière tamisée

Optez pour une lumière tamisée

Pour Halloween, on reste dans le noir. Evitez ainsi d’allumer la lumière centrale du séjour et à la place, placez de petites lampes dans les coins, dépliez des guirlandes lumineuses ici et là et instaurez une atmosphère mystérieuse et lugubre.

Lire aussi – Quelles lampes choisir pour un intérieur design ?

N’hésitez pas à exploiter les zones les plus sombres pour installer quelques pièces décoratives effrayantes comme une faucheuse accrochée au plafond, une sorcière le long d’une allée peu éclairée, un squelette pendu devant la porte …

Notez que les décorations à suspendre font toujours plus d’effets surtout lorsqu’elles sont placées au bon endroit.

Une table de banquet qui fait peur

Recouvrez votre table, à manger ou pour le banquet, d’une nappe noire. Disposez ensuite quelques araignées ici et là puis placez vos plats. Pour l’occasion, essayez de proposer des plats et amuse-bouche au design Halloween. Des boissons couleur rouge sang servies dans des petites crânes en guise de verre, des canapés et autre amuse-bouche présentés sous forme de bestioles, … Essayez de trouver un traiteur maîtrisant ce thème pour vraiment surprendre « désagréablement » vos invités.

Une musique de fond digne d’un thriller

Pour cette soirée, on range nos vieilles classiques de Joe Dassin et Johnny Hallyday et on sort des musiques qui font froid dans le dos. Essayez un classique de Mozart ou une chansonnette issue du dessin animé Adams Family.

D’ailleurs, quand on y pense, c’est de ce film animé que vous devez vous inspirer pour créer votre décor. Un monstre à la Frankenstein, une main sans corps qui se ballade partout, du noir dans chaque recoin, des tableaux un peu glauque, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *