Piscine coque ou piscine béton : tout ce qu’il faut savoir pour choisir votre piscine

Piscine coque ou piscine béton : tout ce qu’il faut savoir pour choisir votre piscine

Bronzer au bord de sa piscine en été, préparer ses propres Pool party, se détendre sous l’eau après une dure journée de travail … Le rêve ! Vous aussi, vous songez à en installer une, mais ne savez pas quelle piscine choisir ? Votre cœur balance entre la piscine à coque et la piscine en béton ? Nous vous délivrons tout ce qu’il faut savoir pour vous aider dans votre choix.

Quels sont les différents types de piscine ?

Quels sont les différents types de piscine ?

Sur le marché, on trouve de nombreux modèles de piscines. Certains sont hors-sol, d’autres encastrés. Certains sont conçus en béton et d’autres sont pourvus de coque rigide. Pour savoir laquelle choisir, voici quelques informations pratiques.

La piscine hors-sol

Comme l’indique son nom, il s’agit d’une piscine qui s’installe hors du sol. Elle fait généralement entre 1,10 à 1,60 m de hauteur avec un diamètre variant de 3 à 6 m.

Ce modèle séduit les particuliers pour sa facilité d’installation et la possibilité de la démonter quand on le souhaite. Contrairement aux piscines creusées, elle ne nécessite ni grands travaux ni démarche réglementaire compliquée.

Ainsi, outre le gain de temps, la piscine hors-sol présente un gain économique intéressant. Que vous optiez pour la praticité de la piscine hors-sol gonflable, pour la sureté de la piscine autoportante ou pour le design des bassins hors-sol rigides, la convivialité et l’ambiance familiale seront au rendez-vous.

Cependant, compte tenu de sa fragilité, la piscine hors-sol ne semble pas pratique sur le long terme. A force d’être démontée et remontée trop souvent, elle s’use plus rapidement. De plus, pour monter tout un kit de piscine, il faut faire preuve de patience et bien évidemment, d’un minime talent pour le bricolage.

La piscine enterrée

La piscine enterrée est le type de piscine le plus en vogue en ce moment. Procurant une note luxueuse et contemporaine à tout extérieur, elle est devenue le modèle de prédilection des adeptes du Mouvement Moderne.

D’une superficie moyenne de 32 m², ses dimensions varient selon l’usage que vous souhaitez en faire. Il en existe deux types, selon la structure adoptée : la piscine en béton et la piscine à coque polyester. Selon vos goûts et vos besoins, le choix est large : piscine intérieure, piscine à débordement, avec jacuzzi, bassin miroir, piscine naturelle

Découvrez quelques astuces pour économiser l’eau

La piscine creusée possède plus d’un tour dans son sac. Contrairement à la piscine hors-sol qui nécessite une surface quasi-plate, la piscine enterrée s’adapte à tout type de reliefs. La qualité des matériaux de ce type de bassin assure sa longévité et un confort inouï.

Par ailleurs, étant un élément permanent de votre extérieur, elle permet la construction d’autres édifices secondaires tels que les Pool Houses. Les gros-œuvres, les dépenses importantes et les obligations administratives peuvent néanmoins être lourds.

Pensez aussi au spa extérieur

Malgré cela, le cachet que la piscine enterrée envoie en vaut largement le coup. Mais un dilemme se pose : vaut-il mieux choisir une piscine en béton ou une piscine à coque ? Laquelle adopter ?

Quel type de piscine enterrée installer ?

Quel type de piscine enterrée installer ?

Pour bien choisir sa piscine encastrée, il faut tenir compte de nombreux critères tels que la nature du terrain, l’espace, le budget et la structure adéquate. Afin d’éclairer votre choix entre une piscine à coque et une piscine en béton, voici les caractéristiques et les avantages de chaque type de piscine.

Pourquoi choisir une piscine coque polyester?

Sobre et épurée, la piscine à coque polyester plaira à coup sûr aux amoureux du style minimaliste.

La piscine à coque affiche une structure monobloc. Il s’agit d’une moulure en polyester préalablement conçue en usine. Il vous suffit de l’implanter à l’emplacement dédié pour la construction de votre piscine. La rapidité de son installation conquiert les particuliers, vu qu’elle ne dure que trois jours. Mais ne vous méprenez pas, la création de votre bassin ne se résume pas qu’à la pose de la coque. Bien que son aménagement semble simple, il nécessite l’intervention de professionnels.

Le Gel Coat, un matériau à base de résine synthétique servant de finition, lui donne une apparence brillante et lisse. Il permet de faciliter le nettoyage de la paroi de la piscine. Contrairement au modèle en béton, elle ne demande pas de grands entretiens. Assurez-vous juste de ne pas la garder vide trop longtemps. La force de la pression du sol pourrait fissurer la coque vide or, l’eau de votre piscine sert de « contre-force » pour contrer cette pression.

Enfin,  comme il n’existe que des modèles préexistants en vente, la personnalisation n’est pas possible. Certes, vous aurez le choix entre les formes, mais celles-ci ne sont que des modèles basiques.

Pourquoi choisir une piscine en béton ?

Son aspect moderne et sophistiqué procure à votre extérieur une allure contemporaine. A l’opposé de la piscine à coque, la piscine maçonnée est personnalisable. Donnez-lui la forme que vous désirez, choisissez les dimensions qui vous conviennent… De quoi ravir ceux qui recherchent un bassin unique et atypique.

La piscine en béton est, elle aussi, une piscine à structure monobloc. Trois types de techniques  sont proposés pour sa construction :

  • la technique du béton coulé
  • celle du béton projeté
  • la procédure des parpaings en paroi

Le choix ne tient qu’à vous. Veillez à engager un pisciniste professionnel pour effectuer les travaux en toute confiance.

La solidité du béton assure la longévité de votre piscine. Elle résistera ainsi au froid et aux autres contraintes climatiques. Cerise sur le gâteau : il s’adapte à tout type de terrains. Bien qu’il soit déjà un matériau très étanche, il faudra choisir un revêtement pour doubler en étanchéité. Finition en liner ou recouvrement en carreaux, c’est là encore une occasion pour mettre en avant vos goûts. Notez que si vous optez pour une finition en liner, il faudra la remplacer tous les six ans.

La durée, les coûts et la complexité de son installation peuvent néanmoins faire reculer. Si l’aménagement d’une piscine à coque prend moins d’une semaine, les travaux pour installer une piscine en béton peuvent s’étaler jusqu’à un mois.

Lire aussi – Abords de piscine : quel revêtement de sol choisir ?

Quelles sont les procédures administratives et les règlementations à respecter pour l’installation d’une piscine ?

Quelles sont les procédures administratives et les règlementations à respecter pour l’installation d’une piscine ?

Faire poser une piscine implique souvent des démarches administratives. Pour la rendre légale et éviter de payer des amendes, il est important de connaître toutes les réglementations à respecter avant sa conception. Ainsi, nous vous délivrons quelques informations sur les procédures à suivre et les normes à respecter.

Démarche administrative

Pour les piscines de moins de 10 m², un permis de construire n’est pas nécessaire. Cependant, il faudra déclarer sa construction et demander une autorisation à la Mairie. Prenez rendez-vous avec le service d’urbanisme pour connaître les lois d’habitat régissant le territoire où vous vous trouvez.

Pour les piscines de 10 à 100 m2, vous serez contraints à remplir tout un formulaire. La déclaration préalable de construction est obligatoire.

Pour les bassins de plus de 100 m2, une demande de permis de construire adressée à la Mairie est obligatoire.

Règlementations

Outre les règles d’assainissement, la loi exige la possession de certains accessoires assurant votre sécurité : barrière de protection, couverture de sécurité, abri, alarme sonore et bâche de sécurité. N’omettez pas ces points, pour ne pas avoir à payer une amende.

A lire aussi – Remise en marche de la piscine : quand et comment procéder ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *