Travaux : quelles sont les règles pour installer une terrasse

Travaux : quelles sont les règles pour installer une terrasse

N’attendez pas l’été pour vous lancer dans les travaux de votre terrasse. D’ailleurs, cet espace en extérieur, vous pourrez très bien l’utiliser même l’hiver si vous l’aménagez correctement avec un chauffage et des luminaires par exemple. « Installer une terrasse » est pour le moment un projet et avant même de vous lancer dans les travaux, il faut prendre en connaissance des législations liées à celui-ci.

Bien définir son projet

Une terrasse, c’est bien beau, mais lorsque vous dites que vous voulez une terrasse, c’est encore très vague. Il faudra plus de précisions sur le type de terrasse. Vous pouvez par exemple avoir une terrasse non couverte de plain-pied avec le rez-de-chaussée. C’est une construction très classique et elle est posée sur le sol. Il est possible de la couvrir par un débord de toiture et dans ce cas, on a une terrasse couverte de plain-pied avec le rez-de-chaussée. Si vous ne voulez pas que la terrasse soit posée sur le sol, on peut la mettre en hauteur grâce à des pilotis par exemple et là, on aura une terrasse surélevée par rapport au terrain naturel. Toujours dans ce même étage d’esprit, on peut faire une terrasse en étage, ce qui fait qu’elle sera en surplomb par rapport au rez-de-chaussée. Parmi les types de terrasse, on peut aussi avoir la toiture-terrasse d’une habitation. Une fois que vous avez déterminé le type de terrasse que vous voulez, il faudra se pencher sur le matériau.

Pour une terrasse de plain-pied, vous pouvez choisir le bois. Ce matériau va apporter une note esthétique et une touche chaleureuse à la terrasse, mais il ne faut pas oublier que le bois dem

*69

nde un entretien régulier. Si vous voulez une terrasse très résistante, tournez-vous vers le béton. Ce dernier a cet avantage d’être très résistant au temps comme aux intempéries. Si vous tenez à ce que votre terrasse dégage un esthétisme un peu particulier ou fantaisiste, optez pour le carrelage. Elle sera aussi facile à nettoyer, mais lors du choix des carreaux, faites attention à prendre un modèle antidérapant. Si votre budget vous le permet, vous pouvez choisir la pierre pour votre terrasse. Elle sera bien robuste.

Découvrez aussi – Maison en bois : six bonnes raisons de construire une maison en bois

Faire une déclaration à la mairie

Ces travaux d’installation de terrasse ne nécessitent pas forcément une déclaration préalable. Cette dernière va dépendre surtout de votre projet, notamment de la superficie de la terrasse ainsi que son emprise au sol. Vous devez passer à la mairie si vous comptez faire une terrasse avec une couverture, que ce soit un auvent ou une toiture et avec une emprise au sol entre 5 et 20 m². Il faut faire le dépôt d’une demande de travaux et ce, avant le début des chantiers. Ne vous dites pas qu’il s’agit de petits travaux pour une terrasse en bois, dès qu’il dépasse les 5m², vous devez faire cette demande.

Il faut comprendre que cette déclaration ne sera pas obligatoire si vous faites votre terrasse en dessous d’un abri déjà existant, car ceci n’impactera pas l’emprise du sol. Si c’est la nature de votre projet, vous pouvez directement contacter un professionnel pour lui exposer le type de terrasse que vous voulez. Une fois le devis établi et validé, vous pouvez commencer les travaux.

Comment faire la déclaration ?

Pour ce faire, passez à la mairie pour avoir le cerfa n°13703*04 qui concerne les travaux ne nécessitant pas de permis de construire. Vous pouvez également avoir ce formulaire sur Internet. Il faut le remplir en deux exemplaires et il faut les envoyer par lettre recommandée avec avis de réception à la mairie ou le déposer au bureau de la municipalité de votre résidence. Si on valide votre déclaration, vous aurez par la suite un récépissé avec un numéro d’enregistrement et une date précise à laquelle vous pouvez commencer les travaux.

De cette date, vous avez deux ans pour réaliser les travaux de la construction de votre terrasse. Une fois ce délai dépassé, la déclaration n’est plus valable. Il est à noter aussi que ce chantier peut être échelonné, mais l’arrêt entre les mini-chantiers ne doit pas faire plus d’un an. Si votre déclaration n’a pas été validée, passez à la mairie pour essayer de savoir les raisons de ce refus et vous avez même le droit de demander à cette administration qu’elle revoit sa position.

Demander un permis de construire

Comme pour la déclaration, tous les travaux de construction de terrasse ne requièrent pas un permis de construire. Vu que vous êtes déjà passé à la mairie pour faire la déclaration, vous pouvez aussi vous renseigner sur l’obligation du permis de construire. Normalement, vous devez effectuer cette démarche administrative si la terrasse a un auvent ou une toiture et que son emprise au sol dépasse les 20m². Ce sera également le cas si vous comptez faire une terrasse surélevée, même si l’élévation n’est pas importante et que la terrasse va finalement s’aligner avec le rez-de-chaussée. Le permis de construire est également obligatoire si la construction s’agit d’une terrasse balcon. Faites cette demande de permis de construire le plus tôt possible, car même si la mairie valide votre déclaration, vous ne pourrez lancer le chantier que si vous obtenez le permis de construire. Pourtant, l’obtention de cette dernière peut prendre un certain délai.

Comment faire la demande du permis de construire ?

Si vos travaux exigent la détention d’un permis de construire, il faudra plus de patience, car les démarches ne sont pas des plus simples. Pour votre dossier de demande, il vous faudra en quatre exemplaires le cerfa n°13406*04. Envoyez ce dossier par lettre recommandée avec avis de réception ou déposez-le au bureau de la municipalité de l’endroit où les travaux seront effectués. Comme pour la déclaration, vous aurez un numéro d’enregistrement et la date à partir de laquelle le chantier pourra commencer. Il faut comprendre qu’il ne s’agit que d’une date estimative et que vous ne pourrez commencer les travaux que lorsque la mairie vous a donné son autorisation par document. Si vous vous entêtez à faire le chantier sans ce permis de construire, vous pourrez vous exposer à une amende et la mairie peut même procéder à destruction de la terrasse.  Entre le dépôt du dossier et l’obtention du permis, il peut y avoir entre deux et trois mois. Dans tous les cas, vous serez informé si la mairie n’a pas accepté votre demande. Si elle a été refusée, essayez aussi de voir les raisons et demandez à cette administration de revoir sa position.

Pour vous faciliter le travail, contactez un professionnel en construction de terrasse qui pourra s’occuper de ces formalités administratives.

One Reply to “Travaux : quelles sont les règles pour installer une terrasse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *