La colonne de douche : pourquoi devrez-vous investir là-dedans ?

Ce qu'il faut savoir sur la colonne de douche
(Last Updated On: 26 février 2018)

Encore méconnue et souvent sous-estimée des ménages, la colonne de douche est une excellente alternative à la baignoire. Elle est en plus, moins consommatrice d’eau et tout aussi agréable que la baignoire. Voici pourquoi vous devez l’adopter …

La colonne de douche c’est quoi ?

C’est un dispositif à fixer, à la verticale sur une paroi robuste de la cabine de douche. Il est relié à une source d’eau et se compose de différents éléments à savoir :

  • Un pommeau de douche de tête : ce dernier permet d’avoir un jet juste au-dessus de la tête et d’ainsi mouiller tout le corps
  • Un flexible : facilement maniable, il permet de mouiller des points précis du corps
  • Un mitigeur : ce dernier sert à réguler le débit d’eau ainsi que sa température s’il s’agit d’un modèle thermostatique

En option, vous pouvez avoir des jets hydrommassants ou une fonction chromothérapie.

Quels sont les différents types de colonne de douche ?

La barre de douche est désormais remplacée par la colonne de douche qui offre plus de fonctionnalités ainsi qu’un beau design. Certaines colonnes ont toutefois gardé l’aspect barre avec des fonctionnalités modernes. Dans tous les cas, on distingue différents types de colonnes de douche à savoir :

  • La colonne de douche classique : ce dernier se compose d’un flexible, d’un pommeau de douche de tête et d’un mitigeur. C’est le modèle classique par excellence. L’avantage c’est qu’il peut se fondre dans n’importe quel type de douche que celle-ci soit fermée ou ouverte, grande ou étroite, … La touche moderne c’est que le pommeau en hauteur affiche une dimension plus grande qu’auparavant et que le modèle affiche un beau design. C’est le modèle le moins cher vendu sur le marché
  • La colonne de douche hydromassante : c’est le modèle le plus convoité du moment et pour cause, il offre un réel bien-être en prenant sa douche. En plus des éléments qui composent le modèle classique, ce dernier propose également des jets intégrés dans sa structure. Ces derniers permettent d’arroser parfois la nuque, le haut du dos ou vos hanches. Et pour régler chaque jet, y compris celui du pommeau et du flexible, de manière indépendante, la colonne se compose de plusieurs options de commande. Autre atout principal de ce modèle, son design ultra moderne
  • La colonne de douche encastrée : elle peut être classique ou hydromassante, mais dans les deux cas, il faudra faire passer les tuyaux derrière les murs et le plafond ce qui peut nécessiter d’importants travaux sur un bâtiment existant. Le résultat est toutefois époustouflant, car du pommeau encastré dans le plafond s’écoule l’eau. Les autres éléments comme le flexible et les points de commande, ne pouvant être encastrés, restent visibles sur une paroi. Les autres points de jets hydromassant, quant à eux, peuvent être encastrés dans la paroi du mur
  • La colonne de douche avec chromothérapie : c’est un modèle plus évolué puisqu’à part vous faire bénéficier des bienfaits de l’eau, il vous fait également bénéficier des bienfaits d’un dégradé de lumière qui se diffuse tout au long de la douche. Et même après avoir pris la douche, vous pouvez rester longtemps dans la cabine juste pour le plaisir de vous offrir une petite séance de chromothérapie. Ce modèle permet de retrouver sa bonne humeur sans même s’en rendre compte. En ce qui concerne les différentes couleurs diffusées, vous aurez le vert pour vous déstresser et chasser l’anxiosité, l’orange pour gagner en optimisme et le jaune pour être plus énergique et motivé. D’autres couleurs peuvent y être ajoutées. Et bien sûr, à part les points de commande des jets d’eau, vous aurez d’autres boutons pour paramétrer les leds

Et toujours en termes des différents types de colonnes de douche, sachez que ces dernières se déclinent également sous une large palette de matériaux allant du métal, généralement le laiton, au verre sans oublier le bois et d’autres encore.

Zoom sur la colonne de douche

Comment installer une colonne de douche ?

Avant d’installer une colonne de douche, vous devez vous assurer que la paroi soit assez robuste pour supporter son poids. Ensuite, vérifiez la pression de l’eau, car un minimum de 3 bars est recommandé. Au-delà des 5 à 6 bars, vous devez installer un réducteur de pression.

Pour l’installation proprement dite, elle se fera en quelques étapes :

  • La première chose à faire est de marquer l’emplacement de la colonne, du mitigeur, de l’arrivée d’eau et des trous à faire pour le raccordement. Le mitigeur et l’arrivée d’eau doivent se situer à la même hauteur. Simulez ensuite l’emplacement de la colonne et marquez-en les limites. Assurez-vous que le pommeau de tête se trouve à environ 10 à 20 cm au-dessus de votre tête
  • Une fois les marques faites, percez vos trous puis insérez-y des chevilles à l’aide d’un marteau. Dans le cas où la paroi est déjà carrelée, vous aurez besoin d’une perceuse à vitesse lente et d’un foret pour le perforer. Il faudra, par la suite, visser les pattes de fixation et enfin, raccorder le flexible de la colonne à l’arrivée d’eau en différenciant bien l’arrivée d’eau chaude et d’eau froide
  • Pour terminer, mettez en place le joint d’étanchéité au niveau de la douchette et du pommeau puis fixez le flexible. Une fois la colonne fixée sur les pattes de fixation, ouvrez l’eau pour voir si tout fonctionne correctement
No votes yet.
Please wait...