Comment choisir des chaussures de sécurité sport ?

Comment choisir des chaussures de sécurité sport
(Mis à jour le: 28 juin 2019)
Comment choisir des chaussures de sécurité sport ?
4.3 (85%) 4 vote[s]

Le port de chaussures de sécurité est obligatoire dans certains secteurs d’activités. Ces équipements optimisent la sécurité des travailleurs tout en leur apportant un confort certain. L’employeur a pour obligation de fournir des paires adaptées à ses ouvriers pour les protéger et pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Sur quels critères doit-il se baser afin de trouver les bons modèles ?

Pourquoi le port de chaussures de sécurité est-il devenu indispensable ?

Il n’existe pas d’environnement de travail 100 % sûr et ce, malgré les mesures de prévention qui se renforcent sans cesse. Les travailleurs sont constamment exposés à des dangers dont on ne soupçonne pas forcément l’origine.

Pour optimiser leur sécurité, des mesures de prévention collectives doivent être instaurées sur leur lieu de travail et chaque travailleur doit porter des équipements de sécurité individuelle (EPI) notamment des chaussures de sécurité.

En ce qui concerne cet EPI, on distingue de nombreux modèles comme les modèles hauts de type bottines, les bottes de sécurité et les chaussures de sécurité sport dont le design s’apparente à des baskets.

Quand porter des chaussures de sécurité sport ?

chaussures de sécurité sport

On les qualifie de chaussures de sécurité basses étant donné qu’elles ne couvrent pas les chevilles. Quoi qu’il en soit, elles se montrent performantes lorsqu’elles sont portées dans des conditions appropriées. Elles sont souvent conseillées aux travailleurs qui doivent tout le temps marcher ou courir. Pourquoi ? Parce qu’elles procurent à la fois confort, légèreté et sécurité.

Avant d’opter pour des baskets de sécurité, les employeurs doivent analyser les risques encourus par les travailleurs pour savoir s’ils conviennent ou non à leur environnement de travail. Ils doivent ensuite déterminer les caractéristiques que doivent afficher ces tennis en fonction des risques puisque comme toutes les chaussures de sécurité, ces équipements sont conçus dans le respect de nombreuses exigences.

Comment choisir des chaussures de sécurité sport ?

Les critères de sélection sont les mêmes que pour les autres modèles de chaussures de sécurité. Il faut alors retenir les informations essentielles.

La norme

Trois normes encadrent la conception des chaussures de sécurité à savoir :

– la norme EN 347-1, bientôt remplacée par l’EN ISO 20347 : les chaussures répondant aux exigences de ces normes sont dépourvues de coquille et offrent une protection minimale. On parle souvent de chaussures de marquage O ou de « chaussures de travail ».

– la norme EN 346-1, bientôt remplacée par l’EN ISO 20346 : elle se réfère aux chaussures dotées d’un embout de protection d’une résistance de 100 joules qui équivaut à la chute d’un objet de 10 kg d’une hauteur d’1 m. Ces modèles portent le marquage P et on les qualifie de « chaussures de protection ».

– la norme EN 345-1, bientôt remplacée par l’EN ISO 20345 : portant le marquage S, les chaussures de cette catégorie sont dotées d’un embout d’une résistance de 200 joules soit l’équivalent de la chute d’un objet de 20 kg d’une hauteur de 2 m. Les chaussures marquées S sont aujourd’hui considérées comme les plus performantes sur le marché puisqu’offrent une protection maximale. Ce sont ces modèles que l’on qualifie de « chaussures de sécurité ».

Les normes EN ISO 20345, 20346 et 20347 ont été adoptées en 2004. Elles ont été établies pour remplacer petit à petit les normes EN 345, 346 et 347. Quoi qu’il en soit, les exigences de ces dernières sont toujours valables.

Les sous-catégories des chaussures de sécurité « S »

Dans la catégorie des tennis de sécurité S, on distingue divers modèles affichant des caractéristiques variées. On cite :

– les modèles S1 : ces modèles sont antistatiques, pourvus d’une semelle qui résiste très bien aux hydrocarbures et offrent une bonne absorption des chocs au niveau du talon.
– les modèles S2 : ce sont des modèles S1 qui sont dotés, en plus, d’une tige hydrofuge.
– les modèles S3 : ce sont des modèles S2 pourvus, en plus d’une semelle anti-perforation.
– les modèles S4 : ce sont des modèles S1 qui offrent une bonne étanchéité à l’eau.
– les modèles S5 : ce sont des modèles SIP étanches à l’eau.

Cette dernière variante suppose l’existence d’une autre sous-catégorie qui est la S1P. Il faut savoir qu’à chaque modèle S peuvent être ajoutée une suite de lettres indiquant à chaque fois une autre spécificité.

Ainsi, la catégorie S1P désigne des chaussures répondant aux exigences de la norme S1, mais dotées en plus d’une semelle anti-perforation en acier, caractéristique désignée par la lettre « P ».

Les autres caractéristiques techniques

chaussures de sécurité

Pour y voir plus clair, voici les lettres à retenir quand vous faites face à un rayon de chaussures de sécurité sport :

– A : antistatique
– CI : isolation au froid
– CR : chaussure pourvue d’une tige résistante à la coupure
– E : une zone du talon qui atténue les chocs
– FO : semelle résistante aux hydrocarbures
– HI : isolation à la chaleur
– HRO : semelle de contact résistante à la chaleur
– M : offre une protection métatarsienne
– P : semelle anti-perforation
– WR : chaussure hydrofuge
– WRU : chaussure de sécurité dotée d’une tige hydrofuge

Si vous retenez bien ces caractéristiques, vous pourrez facilement décrypter les formules suivantes :
– S1 = A + FO + E
– S1P = A + FO + E + P
– S2 = A + FO + E + WRU
– S3 = A + FO + E + WRU + P
– S4 = A + FO + E + étanches à l’eau
– S5 = A + FO + E +P + étanches à l’eau

Les critères basiques

Les caractéristiques techniques ne suffisent pas pour bien choisir des chaussures de sécurité. Vous devez également penser à :

– la bonne taille : les chaussures ne doivent ni trop serrer ni être trop larges. Vous pouvez choisir des modèles avec des zones matelassées au niveau des zones de frottements pour plus de confort.
– les matériaux de fabrication : de la toile, du cuir, … avec des éléments de protection en acier, en matériaux composites, … Les éléments qui composent les chaussures de sécurité peuvent les alourdir ce qui est un critère indispensable pour une protection optimale. Toutefois, lorsqu’on doit se déplacer tout le temps, il est mieux de choisir des modèles plus légers d’où le choix des protections en matériaux composites.

– les dangers détectés : pour que les chaussures de sécurité se montrent performantes, il faut les choisir en fonction des risques déterminés en amont. Risques chimiques, risques tranchants, chutes d’objets, chaleur, humidité, froid, … Référez-vous aux spécificités techniques pour trouver les modèles adaptés.

Le design peut également être un critère de choix, mais il ne faut y penser qu’une fois les dangers écartés.