Entretenir sa toiture à l’issue de l’hiver : quels sont les points à vérifier?

Entretenir sa toiture à l’issue de l’hiver : quels sont les points à vérifier?

De tous les composants de la maison, la toiture est certainement la plus exposée aux agressions externes. Outre les variations de température, les intempéries et les champignons favorisent également sa dégradation. L’hiver est la saison durant laquelle cette structure souffre le plus. À côté du froid hivernal, elle supporte aussi le poids de la neige. Il est donc judicieux d’en prendre soin à l’issue de cette période. Justement, nous allons voir quels sont les points à vérifier à cet effet. Découvrez !

Une inspection de la toiture après l’hiver

Une fois que les beaux jours reviennent, il est essentiel d’inspecter la toiture. Cette opération ne permet pas uniquement d’évaluer son état général. Elle permet également de mesurer l’ampleur des dégâts laissés par la neige.

La réalisation de ce diagnostic est de préférence laissée à la charge d’un couvreur. En effet, ce professionnel est le plus apte à définir les solutions à adopter face aux différentes situations. Il met d’ailleurs à la disposition de son client un devis clair et détaillé. Ce document donne des informations précises sur les différentes réparations à entamer, les matériaux et matériels indispensables à leur mise en œuvre, la durée des travaux et leur coût.

Remettre en état les gouttières à l’issue de l’hiver

L’été est une période propice au grand nettoyage. Le démoussage de la toiture devrait justement figurer dans la liste des tâches à faire au cours de cette saison. Pour une bonne évacuation de l’eau du nettoyage, il est cependant crucial de remettre en état les gouttières.

La première chose à faire est d’évacuer toutes les saletés qui se sont accumulées dans les conduits et la descente. Il arrive également que les gouttières s’affaissent sous le poids de la neige. Par conséquent, il faut remettre les crochets à leur place et, si besoin, remplacer les pièces défectueuses. Ici encore, le recours aux services d’un couvreur professionnel comme celui qui se trouve au sein de cette entreprise de couverture https://www.entreprise-couverture-66.fr/ est vivement recommandé.

Enfin, il est crucial d’assurer l’étanchéité des gouttières. Aucune fuite ne devra être présente afin de préserver le bon état des façades et des fondations de la maison.

Remplacer les tuiles et les joints endommagés

Les tuiles les plus fragiles cèdent souvent sous la charge de la neige. Il en va de même des joints de la toiture. Avant de procéder au nettoyage de cette dernière, il importe de les remplacer.

Dans certains cas, la réfection du toit est incontournable. En fonction de l’ampleur des dégâts, celle-ci peut toutefois être partielle ou complète. La réfection est dite partielle lorsqu’elle ne concerne qu’une partie bien déterminée de la toiture. Par contre, elle est complète lorsqu’elle concerne l’intégralité de sa surface. Ici encore, l’opportunité de la réfection du toit devra être laissée à l’artisan-couvreur. Justement, il suffit parfois de quelques travaux de réparation pour remettre la couverture à neuf.

Le début de la saison estivale pour le démoussage de la toiture

Comme susmentionné, l’été est la saison idéale pour nettoyer le toit. En effet, il est important d’éliminer la moindre trace de souillure sur ce dernier. Rappelons que les débris de feuilles mortes, la boue ainsi que les mousses favorisent la stagnation d’eau sur la toiture. Afin d’éviter les problèmes d’humidité, il vaut donc mieux s’en débarrasser.

Le nettoyage à haute pression est la technique la plus connue quand il est question de démousser un toit. Toutefois, si les matériaux de couvertures sont fragilisés, les spécialistes en travaux de toiture optent généralement pour une méthode de nettoyage plus douce. En conséquence, ils procèdent au brossage du revêtement pour en extraire les impuretés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *