Salle de bain : comment bien choisir sa peinture ?

Salle de bain : astuces pour bien choisir sa peinture
(Mis à jour le: 28 décembre 2017)

Vous avez envie de repeindre votre salle de bain et que ce projet soit à la hauteur de vos espérances ? Voici quelques conseils pour le mener à bien …

La peinture acrylique vous privilégierez

Auparavant, la peinture glycéro était la mieux recommandée pour la salle de bain et les autres pièces humides de la maison puisqu’elle est lavable et résiste à l’humidité. Elle présente toutefois des inconvénients qui l’ont bannie des normes européennes comme les solvants nocifs qu’elle contient et les émanations toxiques qu’elle produit. A la place, la peinture acrylique a fait son entrée.

Cette dernière contient une faible quantité de solvants, est peu polluante et sèche très vite. A part cela, elle présente d’autres avantages tels que :

  • limite le développement de moisissures
  • a une forte résistance contre les projections
  • protège de la condensation

Et dans le cas où vous voulez la jouer 100 % écolo, optez pour une peinture écologique laquelle est totalement dénuée de composés organiques volatils et de métaux lourds. Elle offre comme avantage supplémentaire d’être très bien couvrant. Le seul bémol c’est qu’elle coûte plus cher que la peinture acrylique.

Quelle peinture pour la salle de bain ?

Le « premier prix », vous éviterez

Lorsqu’on a un budget serré, on est tenté de se rabattre sur les peintures « premier prix », mais ce n’est pas recommandé. Certes, elles peuvent vous faire économiser quelques sous, mais cette économie s’envolera rapidement face aux entretiens et à la peinture que vous devrez refaire assez vite. En effet, ce type de peinture a une faible résistance contre l’humidité et la moisissure et n’ont pas un bon pouvoir couvrant. Au final, vous serez obligé soit de refaire la peinture plus tôt soit d’appliquer deux couches ce qui vous reviendra finalement plus cher encore.

La peinture technique, vous choisirez

Si votre salle de bain a des caractéristiques techniques particulières comme une grande sensibilité aux chocs thermiques, choisissez votre peinture en fonction de cela. Sur le marché, il est aujourd’hui possible de trouver une large gamme donc renseignez-vous.

Dans le lot, on peut par exemple citer les peintures anti-condensation idéale pour les pièces ne supportant pas les chocs thermiques. Ces produits contiennent des microbilles de verre isolant qui vont équilibrer la température entre l’air chaud et le mur froid.

Dans le cas où vous hésitez sur la peinture la plus appropriée, sachez qu’il existe aussi des peintures speciales salle de bain. Ces dernières ont été conçues pour supporter la chaleur et l’humidité qui règnent dans cette pièce. Elles vous éviteront d’avoir une peinture effritée au bout de quelques mois.

La meilleure finition, vous adopterez

Avant même d’acheter la nouvelle peinture qui recouvrira votre salle de bain, pensez d’abord à la finition que vous lui donnerez. Cette finition devra la protéger des dégradations et la rendre aussi durable que possible. Sur le marché, vous aurez, au choix :

  • la finition satinée :

Cette dernière peut être lavée et a une forte résistance contre les projections d’eau, les chocs et les salissures. Elle offre, en plus, un effet légèrement brillant pour un beau décor. Dans le cas où vous ne trouvez pas ce type de finition, vous pouvez simplement choisir une peinture brillante. Celle-ci agrandit visuellement la pièce et est très résistante à l’humidité. La seule condition pour un beau rendu final c’est de bien travailler le mur avant l’application de cette peinture parce qu’elle ne cache que très peu les irrégularités.

  • la finition mate :

Cette dernière est très tendance, mais ne convient pas pour une pièce humide. Mais si vraiment vous souhaitez l’instaurer, optez pour la finition velours qui allie les qualités de la finition satinée et l’effet de la finition mate. C’est un bon compromis entre les deux.