Les ampoules LED pour réduire sa facture d’électricité

(Last Updated On: 28 décembre 2017)

Depuis leur entrée sur le marché, les ampoules LED ont prouvé à tous qu’elles ne consommaient que très peu d’énergie. Bon nombre de ménages l’ont déjà adoptés et ont vu leur facture d’électricité se réduire. Et si vous hésitez encore à vous lancer, voici d’autres raisons de vous y mettre.

Une entrée en force pour les ampoules LED

Les ampoules LED ont fait une entrée en force sur le marché parce qu’elle a entraîné la suppression progressive des ampoules à incandescence. L’Union Européenne a jugé ces dernières trop énergivores d’où cette décision radicale qui date quand même de 2009. Leur suppression ne s’est pas faite brutalement, mais progressivement. Dans un premier temps, les 100 watts ont été retirés puis les ont suivis les 60 watts en 2010 et les 40 watts en 2011. Ils ont été remplacés par les halogènes, les fluos compacte et les ampoules LED.

Là encore, les halogènes ont rapidement été supprimés, car ils consomment  également beaucoup d’électricité et pourtant, leur éclairage est loin d’égaliser celui des LED. Il ne reste donc plus que les fluos et les LED.

Les avantages des ampoules LED

Les ampoules LED pour réduire sa facture d’électricité

Ces dernières utilisent la technologie des diodes électroluminescentes ce qui leur permet de consommer très peu d’énergie. La preuve : une ampoule LED de 60 watts ne consomme que 6, 0 watts d’électricité contre 12, 5 watts pour une lampe fluo compacte de même puissance et 60 watts pour une ampoule à incandescence de même puissance. La différence est donc de taille et c’est ce qui fait aujourd’hui sa principale qualité, mais pas la seule.

En effet, en plus de sa basse consommation, cette ampoule a un excellent rendement lumineux. En ce sens, la puissance lumineuse d’une ampoule LED peut facilement atteindre les 500 lumens par watt. Et dès qu’on l’allume, elle diffuse immédiatement un éclairage maximum.

Il faut également parler de :

  • sa durée de vie qui avoisine les 50 000 heures en moyenne contre 6 000 heures pour la fluo compacte et seulement 1 000 heures pour les ampoules à filament
  • sa forte résistance malgré les allumages et les extinctions répétitives
  • son faible rayonnement de chaleur ce qui renforce la sécurité d’utilisation
  • son impact inexistant sur l’environnement : comparé à lui, la fluo compacte est très toxique puisque se compose de mercure
  • ses multitudes de couleurs pour ceux qui veulent instaurer une ambiance lumineuse personnalisée
No votes yet.
Please wait...