Chauffage : comment réduire les frais pour un même confort thermique ?

Dès que le froid commence à s’installer, on a tous la même inquiétude : à combien va s’élever la prochaine facture ? Augmenter le thermostat est pourtant essentiel, voire vital en hiver, mais vous allez voir qu’il existe quelques petites astuces pour rester au chaud sans que la facture du chauffage n’explose. Quelles sont-elles ?

Bien isoler la maison

Bien isoler la maison

Pour que la maison retienne la chaleur à l’intérieur, il faut boucher tous les trous par lesquels elle risque de sortir. On pense donc à bien isoler les murs, le plafond, la toiture, le sol et les ouvertures. Notez que lorsque la maison est mal isolée, elle devient une passoire thermique. Et puisque la chaleur ne cesse de s’échapper, le froid va s’installer et vous aurez tendance à augmenter davantage le thermostat. Résultat : la facture de chauffage explose.

Pour éviter cela, on vérifie l’isolation bien avant que l’hiver ne s’installe. Si des zones de déperdition thermique sont détectées, il est important d’y remédier rapidement. Vous pouvez notamment isoler les murs par l’extérieur, isoler les combles, remplacer les vitres des fenêtres par du double ou du triple vitrage …

Si vos finances sont un peu limitées pour le moment, effectuez les travaux les plus urgents. Et si vos finances vous le permettent, entreprenez directement des travaux de rénovation énergétique complets.

Entreprendre une rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétique sont la solution idéale pour refaire l’isolation de la maison. L’importance du chantier dépendra de ce qu’il vous faut faire. Devez-vous refaire l’isolation de la toiture ou n’avez-vous besoin que de renforcer l’étanchéité des ouvertures ? Le budget à allouer dépendra de cela.

Il faut néanmoins savoir que de nombreuses aides ont été établies pour aider les ménages à lutter contre la précarité énergétique et à financer les travaux qui s’y réfèrent. Parmi elles, il y a le CITE ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Lire aussi – Mener à bien son projet de rénovation d’appartement

Vérifier l’étanchéité au niveau des portes et fenêtres

Vérifier l’étanchéité au niveau des portes et fenêtres

Les portes et fenêtres peuvent devenir, au fil du temps, des passoires à chaleur. Pour que cette dernière ne s’y échappe pas et pour que le froid n’y entre pas, il faut revoir les joints d’étanchéité, les entrées d’air et les éventuelles fissures qui sont apparues autour de ces ouvertures.

L’utilisation d’un joint isolant adhésif peut s’avérer intéressant pour combler les joints décollés. Vous pouvez aussi installer des boudins en tissus au niveau des coins et au pied des portes et fenêtres.

Dégager les systèmes de chauffage

Il faut retirer tout ce qui obstrue les systèmes de chauffage et les radiateurs. Si, par exemple, vous avez tenu à cacher le radiateur derrière une commode, retirez ce meuble, car il empêche la chaleur de se diffuser à travers la pièce. Vous pourrez ensuite donner un coup de jeune à votre radiateur si celui-ci vous paraît un peu trop vieillot.

Lorsque des meubles obstruent les systèmes de chauffage, le radiateur produit de la chaleur inutilement puisqu’au lieu de se propager à travers la pièce, elle reste coincée derrière.

Dans le même esprit, pensez à installer un fil isolant derrière le radiateur pour que celui-ci diffuse bien la chaleur dans la pièce au lieu de chauffer le mur.

Entretenir les équipements de chauffage

Tous les équipements composants votre système de chauffage doivent être entretenus régulièrement pour continuer à se montrer performant. Idéalement, l’entretien doit être planifié avant l’hiver. Pour ce faire, il faut :

  • Purger les radiateurs pour faire sortir l’air qui s’est installé au sein des tuyaux et pour évacuer le dépôt de poussière dans les conduits
  • Dépoussiérer tout simplement les radiateurs s’ils sont électriques

Si ces deux tâches ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel, l’entretien annuel obligatoire, lui, nécessite le recours à un spécialiste. Ce dernier va revoir l’ensemble du système. Non seulement, cela prolonge la durée de vie du système, mais en plus, cela vous permet d’économiser entre 8 à 12 % sur votre facture de chauffage annuelle.

Programmer le chauffage

Programmer le chauffage

Il est totalement inutile de laisser la maison chauffée alors que vous vous absentez toute la journée. Vous ne faites que gaspiller de l’énergie et augmenter la facture sans même profiter de cette chaleur produite. Pour éviter cela, installez un programmateur de chauffage. Une fois que c’est fait, programmez le système en fonction de vos présences-absences à la maison.

Par exemple, si vous quittez le logement très tôt et ne rentrez que vers 21h, programmez le chauffage pour qu’il s’enclenche automatiquement à 20h30. Cela lui laisse 30 minutes pour réchauffer les pièces avant votre arrivée.

Dans le cas où vous ne rentrez pas à heure fixe tous les jours, la meilleure astuce est d’installer un thermostat intelligent. Equipé de capteurs de présence, ce dernier ne chauffe que lorsqu’il sent que quelqu’un se trouve dans la maison. Résultat : aucune chaleur n’est produite inutilement.

Moduler la température en fonction des pièces

Si vous vivez dans une grande maison, l’installation d’un robinet thermostatique est fortement conseillée. Ce dernier vous permet de varier la température de chauffe en fonction des pièces.

Avant toutes choses, il faut savoir que la température de chauffe idéale pour un logement est de 19°C. Toutefois, vous pouvez réduire cette température de quelques degrés dans les chambres à coucher, à plus forte raison si au saut du lit, vous vous rendez directement dans la salle de bain et filez au travail.

Dans le séjour, par contre, vous devrez garder une température moyenne puisque toute la famille s’y réunit et y traîne avant d’aller au lit.

Autant que possible, maintenez-vous-en au 19°C, car 1° de plus équivaut à 7 % de plus sur votre facture de chauffage.

Ne chauffer que les pièces à vivre

Pourquoi irez-vous chauffer le garage alors que personne n’y dort ? De même, évitez de chauffer le couloir, le bureau (sauf si vous comptez y rester pour de longues heures) et toutes les pièces secondaires. En ce qui concerne les chambres, restez sur 17°C et si vous avez un peu froid avant de vous endormir, portez un pull. La chaleur viendra ensuite une fois que vous serez sous la couette.

Généralement, les pièces à chauffer sont le séjour, la cuisine et le salon. Et lorsqu’une pièce est chauffée, pensez à bien fermer la porte pour que la chaleur ne s’y échappe pas. A défaut de porte, installez un rideau lourd en guise de rempart contre le froid.

Miser sur les énergies renouvelables

Miser sur les énergies renouvelables

Remplacer sa vieille chaudière peu performante et très énergivore par un modèle plus moderne et peu énergivore est fortement conseillé. Cela peut être fait dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. Si vous souhaitez un remplacement par du neuf, optez pour un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables comme une pompe à chaleur.

Lire aussi – Quel est le meilleur système de chauffage pour une maison neuve ?

Ces dernières sont gratuites et en quantité illimitée dans l’environnement qui nous entoure. Les seules choses pour lesquelles vous aurez à payer c’est l’investissement de départ pour l’installation du système puis l’électricité consommée par l’appareil pour transformer l’énergie renouvelable exploitée en énergie de chauffage. Cette consommation reste moindre ce qui fera baisser votre facture de chauffage.

Lire aussi – Consommation électrique : astuces pour la réduire

Calorifuger le réseau d’eau chaude

C’est une astuce à laquelle on ne pense que rarement et pourtant, le calorifugeage des tuyaux qui transportent l’eau chaude permet d’augmenter la température ambiante sans avoir à augmenter le thermostat de chauffage. Comment est-ce possible ?

Lorsque l’eau chaude circule à travers les tuyaux de la canalisation, elle perd petit à petit sa chaleur qui se transmet à la canalisation puis au sol qui entoure les tuyaux. Grâce aux isolants qui entourent les tuyaux, la chaleur reste bien fixée à l’eau chaude et la diffusion de chaleur est ainsi optimisée.

Adopter de bons réflexes

Oui, quelques bons réflexes permettent aussi de diminuer la facture de chauffage alors pourquoi ne pas les adopter dès maintenant ? De quoi s’agit-il ?

  • Quand il y a du soleil, ouvrez vos fenêtres pour gagner quelques degrés
  • Dès que le mercure chute, fermez portes, fenêtres et les volets pour que le froid ne s’immisce pas à l’intérieur. N’oubliez pas les boudins en tissu ou les rideaux lourds devant les fenêtres.
  • Porter un pull lorsqu’on a un coup de froid au lieu d’augmenter le thermostat. Gardez toujours en tête qu’1° équivaut à 7 % sur la facture. Vous passez à 20 °C, la facture augmente de 7 %. Vous descendez à 18°C, la facture diminue de 7 %.
  • Aérez votre maison tous les jours même en période de grand froid. On ne vous dit pas de laisser portes et fenêtres grandes ouvertes toute la journée, mais d’ouvrir les volets pendant 5 à 10 minutes par jour. Cela permet à l’air pollué à l’intérieur de sortir et de renouveler l’air ambiant qui va être réchauffé. A lire – Zoom sur la ventilation d’une maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *