Construire un Pool house : ce qu’il faut savoir

Construire un Pool house : ce qu’il faut savoir

4.7/5 - (3 votes)

Il vous reste des mètres carrés disponibles autour de votre piscine et vous souhaitez y installer un pool house ? C’est une bonne idée, mais à quoi ça sert exactement et combien un tel projet peut vous coûter ? Découvrez toutes les réponses à vos questions.

Qu’est-ce qu’un pool house ?

Qu’est-ce qu’un pool house ?

Littéralement, « pool house » signifie maison de piscine. Il ne faut toutefois pas le confondre avec l’abri de piscine.

L’abri de piscine est une structure qui va être érigée tout autour du bassin d’eau pour la recouvrir entièrement. Le pool house, quant à lui, est un chalet, une cabane ou une petite maison installée aux abords de la piscine sans recouvrir le bassin. Il peut être ouvert ou fermé, selon vos envies et peut jouer divers rôles.

A l’origine toutefois, on s’en sert pour ranger les accessoires de la piscine en hiver ainsi que les appareils pour le nettoyer. Aujourd’hui, c’est un espace qui peut être utilisé à différentes fins.

Découvrez comment construire un chalet de jardin en bois

Pourquoi construire un pool house ?

Le pool house offre de nombreux avantages. Contrairement à l’abri de jardin qui sert seulement à ranger les outils de jardinage, cette maison de piscine peut porter diverses casquettes.

En hiver, elle devient un espace de rangement sécurisé pour les transats, le salon de jardin, les accessoires de la piscine … Vous pouvez y entreposer tous les meubles de jardin et les équipements de piscine que le gel risquerait de détériorer.

A lire aussi – Hivernage piscine : comment bien s’y prendre ?

Après chaque baignade, elle devient le lieu de rangement des jeux de piscine. Ces derniers seront ainsi à l’abri des éventuels voleurs.

Durant les beaux jours, elle devient un espace barbecue, un lieu où on se repose après quelques brasses dans l’eau, une pièce où l’on reçoit quelques invités pour prolonger la soirée, une zone ombragée où l’on peut siroter un jus de fruit … Bien sûr, tout va dépendre de l’espace disponible et de son agencement.

Avant et après chaque baignade, elle devient un vestiaire et un espace où on peut utiliser les toilettes et la douche en toute intimité. Cela évite de faire des allers-retours entre le bassin et la maison.

Et si vous le souhaitez, votre pool house peut accueillir un jacuzzi, un spa, un hammam … Selon sa taille, on peut aussi y installer une petite maison pour accueillir les invités qui vont rester dormir sur place.

En gros, ce n’est pas seulement un espace de rangement. Il peut être une petite maison équipée à part entière avec une pièce réservée aux équipements de la piscine.

Lire aussi – Piscine : quels dispositifs de sécurité faut-il mettre en place ?

Comment construire un pool house ?

En tant que structure construite pour durer, le pool house doit avoir des fondations solides. Sa construction ne doit pas être faite à la légère, car il doit quand même résister aux éventuelles catastrophes naturelles. Il est alors conseillé de faire appel à un professionnel pour le concevoir puisque sa construction implique :

  • Un terrassement et des fondations robustes
  • Le montage des murs qui peuvent être en béton ou en bois, selon vos envies
  • Le montage de la toiture qui peut être à simple pente, à double pente, plate ou design
  • L’installation des ouvertures : portes, fenêtres, baies vitrées …
  • L’installation des arrivées d’eau et d’électricité

Une fois le bâti monté, vous pouvez vous occuper de l’aménagement et de la décoration intérieure. Notez que le plan d’un pool house peut être personnalisé à souhait.

Vous pouvez en faire un espace entièrement fermé qui accueille le local technique de la piscine et un espace rangement pour les accessoires. Vous pouvez aussi créer un espace ouvert qui va alors se prolonger avec la plage de la piscine et du jardin. Dans ce dernier cas, le pool house s’apparente à une terrasse équipée couverte par une pergola, un auvent, un store, des voiles d’ombrage … Il est, évidemment possible, d’avoir, à la fois un espace fermé pour le local technique et l’espace rangement qui se prolonge avec l’espace ouvert destiné à la détente.

Dans le cas où vous souhaitez un espace plus vaste qui ne soit pas entièrement fermé ni entièrement ouvert, vous pouvez aménager, devant le local technique et l’espace rangement, un espace détente pourvu de grandes baies vitrées. Ainsi, même lorsque ces dernières seront fermées, vous gardez une vue sur la piscine et le jardin.

Découvrez aussi des conseils pour aménager son jardin

Quels sont les différents types de pool house ?

Quels sont les différents types de pool house ?

A part leur design (ouvert, fermé ou semi-fermé), on peut aussi classer les pool house selon leurs matériaux de construction. Même s’il s’agit d’une petite structure au bord de la piscine, toutes les techniques existantes en bâtiment peuvent être utilisées. On distingue alors :

  • Le pool house maçonné :

Il est installé sur des fondations en béton et ses murs sont en briques ou en parpaings. C’est une structure solide qui permet d’ériger un pool house traditionnel, mis moderne. Privilégiez les tuiles au niveau de la toiture.

  • Le pool house en béton préfabriqué :

Egalement solide, il est rapide à construire et demande très peu d’entretien. Notez qu’il existe de nos jours une grande variété de finition et de coloris ce qui vous permettra d’ériger une maison qui réponde vraiment à vos goûts.

  • Le pool house en pierre :

Pour ce modèle, on aime le charme rustique que donnent les pierres naturelles et en plus, c’est une structure robuste. Le seul bémol : son prix. Les pierres coûtent effectivement chères, mais à défaut de pouvoir en acheter, on construit une structure en briques, mais sur les murs extérieurs, on utilise un parement en pierres naturelles. Cette astuce fait baisser les prix.

  • Le pool house en bois :

C’est le matériau le plus courant lorsqu’il s’agit de pool house, car on en trouve divers modèles (traditionnel, design, contemporain …) en kit. L’assemblage est ainsi rapide et en termes de prix, cela en vaut la peine. Le seul bémol : le bois nécessite un entretien régulier.

  • Le pool house en PVC :

Le matériau peut rebuter, mais les différents coloris disponibles sur le marché nous fait changer d’avis. De plus, ce matériau a l’avantage d’être durable dans le temps et ne nécessite pas de grands entretiens comme le bois.

  • Le pool house en composite :

Le composite est un mélange de résine et de bois. Son aspect est celui du bois, mais ses qualités sont largement supérieures puisqu’il ne nécessite pas de grands entretiens. Un nettoyage au jet, de manière régulière, lui suffit.

  • Le pool house à ossature bois :

Là, on rentre vraiment dans la construction d’une vraie maison, mais en version plus petite. Une fois les ossatures érigées, on peut habiller les murs de composite, d’enduit traditionnel, de bardage en bois, de pierres naturelles … Tous les styles peuvent être concrétisés.

  • Le pool house à ossature en acier :

Il se compose d’une structure autoportante faite de profilés en acier et de plaques de bois compressées. Il est entièrement fabriqué en usine et est livré déjà monté. Il est conseillé de couler la dalle plusieurs semaines avant la livraison, car il sera directement posé dessus.

Lire aussi – Piscine coque ou piscine béton : tout ce qu’il faut savoir pour choisir votre piscine

Combien ça coûte un pool house ?

En ce qui concerne le budget à prévoir pour cette structure, la fourchette est très large. Elle peut aller de 450 euros à plus de 50 000 euros. Pourquoi un tel écart de prix ? Parce que ce dernier est fonction de :

  • La surface du pool house
  • Son matériau de construction
  • Les éléments utilisés pour sa construction
  • Son design
  • Les technologies dont il est équipé

Avant d’en construire un, demandez des devis auprès de quelques professionnels pour avoir une idée du budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.