Une piscine sur le toit-terrasse : comment donner vie à ce projet ?

Une piscine sur le toit-terrasse : comment donner vie à ce projet ?

4.5/5 - (2 votes)

Chaque année, en période de forte chaleur, on rêve tous d’avoir une piscine pour se rafraîchir un peu. Seulement, nous n’avons pas tous la chance d’avoir un jardin pour aménager le bassin. Pourquoi ne pas l’établir sur le toit-terrasse ? C’est effectivement une bonne idée, mais le projet peut-il être concrétisé ? Avant d’ouvrir le chantier, informez-vous sur la réglementation à respecter et les différentes qu’un tel projet peut avoir.

Quelles sont les règles à respecter pour construire une piscine sur un toit-terrasse ?

Quelles sont les règles à respecter pour construire une piscine sur un toit-terrasse ?

Avant de faire construire une piscine sur votre toit-terrasse, vous devez :

  • Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune :

Cela vous permet de savoir si un tel projet est autorisé ou non. Il faut effectivement savoir que pour toute nouvelle construction à faire, la commune a toujours son mot à dire. Elle a le droit d’interdire ce genre de bassin sur le toit pour diverses raisons. Par exemple, si votre maison se situe à proximité d’un site classé « Bâtiments de France » ou d’une zone classée, la piscine sur le toit-terrasse est totalement interdite. Un manquement aux règles établies par la commune vous expose à une amende et vous oblige aussi à détruire le bassin à vos frais.

  • Déposer une demande de permis de construire :

Lorsque la construction est autorisée, vous devez quand même demander un permis de construire avant de commencer le chantier. La demande est à déposer auprès de la mairie. Cette obligation s’applique quelle que soit la surface du bassin à aménager.

Lire aussi – Piscine : quelles sont les règles à respecter ?

  • Demander une autorisation auprès des copropriétaires :

Si vous vivez dans un immeuble collectif, vous devez d’abord obtenir l’autorisation de la copropriété avant de faire construire une piscine sur le toit de l’immeuble.

  • Contacter un ingénieur pour contrôler la solidité et la stabilité du bâtiment :

Cette étape est indispensable, car n’oubliez pas qu’à part la coque du bassin, celui-ci devra encore accueillir un certain volume d’eau. Il ne faudrait donc pas que le poids total endommage la structure de la toiture, voire du bâtiment en entier.

  • Sécuriser la zone piscine :

Comme toutes les piscines, vous avez l’obligation de bien sécuriser l’accès au bassin. Vous pouvez installer un abri de piscine, une barrière, une bâche ou un système d’alarme. Cela ne vous dispense pas des garde-corps obligatoires à installer tout autour de votre toit-terrasse.

Quelles contraintes rencontre-t-on pour l’aménagement d’une piscine sur le toit-terrasse ?

Quelles contraintes rencontre-t-on pour l’aménagement d’une piscine sur le toit-terrasse ?

Dans le neuf, installer une piscine sur le toit-terrasse est plus simple puisqu’on peut effectuer les études et expertises nécessaires avant même que le bâtiment ne sorte de sol. Sur un bâtiment existant, le projet est plus complexe, car nécessite une certaine technicité et est soumis à différentes contraintes. Il faut notamment savoir que :

  • Le poids d’une piscine sur le toit-terrasse oscille entre 100 à 200 kg par mètre carré.
  • Le volume d’eau pour le remplir est d’environ une tonne par mètre cube puisqu’on a un kilo par litre d’eau.

La première mission de l’architecte est donc de déterminer si votre toit-terrasse est assez robuste pour supporter cette charge lourde. Si ce n’est pas le cas, d’importants travaux doivent être entrepris en amont de la construction de la piscine.

A lire aussi – Terrasse : quelles sont les règles pour installer une terrasse ?

Quels travaux doit-on prévoir pour renforcer le toit-terrasse destiné à accueillir la piscine ?

Pour que le toit-terrasse puisse supporter le poids d’une piscine, il va falloir :

  • Renforcer la dalle du toit plat. Si votre toit n’est pas encore plat, il faudra prévoir des travaux en plus pour le transformer en toit-terrasse.
  • Améliorer l’étanchéité du soubassement ;
  • Réaliser des travaux pour l’installation des équipements pour le fonctionnement du bassin à savoir les installations hydrauliques, le local technique, le système de vidange …

Découvrez aussi – Accessoires de piscine : les indispensables

Autrement dit, d’énormes travaux doivent encore être réalisés pour pouvoir profiter d’une piscine de toit. Cela implique un investissement assez conséquent. Si vous n’avez pas les moyens de financer ce projet, mais que vous disposez déjà d’un toit terrasse assez solide, vous pouvez toujours vous tourner vers une piscine hors-sol.

Tout savoir sur l’aménagement d’un toit-terrasse

Une piscine sur le toit-terrasse nécessite-t-elle un entretien particulier ?

Une piscine sur le toit-terrasse nécessite-t-elle un entretien particulier ?

Non. Tant que le système de vidange est bien en place, le bassin s’entretient comme toutes les autres piscines du jardin. Vous devez veiller à ce que l’eau ait un pH normal et vous assurer de désinfecter régulièrement le bassin. Il faut éviter la prolifération d’algues et de bactéries ainsi que la corrosion des équipements métalliques.

Pour rappel, il faut savoir que :

  • Le pH de l’eau doit être compris entre 7.2 et 7.6. S’il est trop élevé, ajouter un pH moins et s’il est insuffisant, ajoutez du pH plus. Le respect de cette fourchette est important, car vous évite d’avoir une eau verte, signifiant prolifération d’algues et de bactéries.
  • La quantité de chlore doit se situer entre 1.0 et 2.5 mg/l. Le chlore aide aussi à garder une eau saine et limpide.

Toutes les semaines, il faut contrôler la valeur du pH. Le niveau du chlore, quant à lui, peut être contrôlé en été. Profitez-en pour vérifier l’état du filtre.

Lire aussi – Piscine sans chlore : guide complet sur les piscines naturelles

Combien coûte une piscine sur le toit-terrasse ?

On ne va pas vous mentir, la construction d’une piscine sur le toit-terrasse nécessite un investissement important. Le projet coûte plus cher que l’aménagement d’une piscine dans le jardin. En moyenne, il faut prévoir dans les 30 000 euros pour un bassin standard assez classique et jusqu’à 100 000 euros pour un bassin sophistiqué.

A lire – Installer une piscine : les bonnes questions à se poser

Il ne vous reste plus ensuite qu’à bien aménager l’espace autour du bassin pour avoir un petit coin de paradis sur le toit. N’oubliez pas d’installer une petite zone d’ombre pour vous abriter du soleil lorsqu’il tape fort en période de canicule.

Ceci peut aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.