Tout savoir sur l'entretien au sel de la piscine

Tout savoir sur l’entretien au sel de la piscine

4.5/5 - (2 votes)

Vous voulez profiter d’une piscine dotée d’une limpidité irréprochable ? Vous vous demandez comment y parvenir ? L’entretien au sel constitue un traitement idéal pour votre piscine privée. Vous profitez d’un traitement beaucoup plus écologique et moins irritant. L’eau de votre piscine sera par la suite, plus douce et dépourvue d’odeur. C’est le traitement idéal pour épargner la peau, les yeux et les cheveux. Mais l’électrolyse au sel, comment ça marche en fait ?

Comment fonctionne le traitement au sel ?

Comment fonctionne le traitement au sel ?

Avant d’installer une piscine, vous devez faire un tour d’horizon des techniques d’entretien efficaces pour un dispositif durable. Parmi elles, il y a l’entretien au sel qui se fait par électrolyse de l’eau. C’est un processus par lequel le sel se décompose en chlore naturel et en soude caustique.

Grâce à ses propriétés exceptionnelles, le chlore pur permet de désinfecter l’eau. Ce composé se débarrasse de toutes les bactéries et algues que contient l’eau. Et le processus se fait de façon naturelle et écologique.

Ce traitement a beaucoup de succès auprès des foyers dotés d’une piscine privée. L’électrolyse se traduit par un processus qui est composé d’un cycle vertueux. En effet, en premier temps, le sel subit une transformation pour devenir du chlore et de la soude.

Puis en second lieu, ces derniers redeviennent à nouveau du sel grâce à l’action de plusieurs facteurs dont les UV. Le cycle se renouvelle ainsi de suite. De ce fait, l’eau est nettoyée en continu.

L’appareil utilisé pour réaliser le traitement au sel

Electrolyseur

Le traitement au sel est réalisé à l’aide d’un électrolyseur. C’est l’un des accessoires de piscine indispensables pour la garder bien propre. L’appareil comporte plusieurs éléments.

  •         Des électrodes

En titane et enveloppés par un métal précieux, les électrodes sont sous forme de plaques ou de grilles. Ils servent à actionner le processus d’électrolyse.

  •         Le corps de l’électrolyseur

Le corps de la cellule est facilement démontable afin de vérifier les électrodes. Il doit être inséré entre le filtre et les buses de refoulement. De cette façon, l’eau ne se versera pas dans la piscine avant de passer par un assainissement et une purification.

  •         Le coffret électrique

Le coffret électrique est la boîte de commande de l’électrolyseur. Son rôle est de contrôler et diffuser le chlore actif dans l’eau de votre bassin. Il alimente les électrodes en électricité. La boîte intègre un système d’alarme qui émet un signal lorsqu’une anomalie ou une panne se présente.

Quelle quantité de sel pour réussir le traitement ?

L’appareil utilisé pour réaliser le traitement au sel

En règle générale, des indications sont déjà inscrites sur l’électrolyseur. De ce fait, vous devez tout simplement les respecter scrupuleusement lorsque vous procéderez au premier versement de sel. Dans la plupart des cas, la quantité idéale de se situe entre 3 et 7 g de sel par litre d’eau, qu’il s’agisse d’une piscine sur le toit de la terrasse, ou sur le jardin.

Ainsi, pour doser le sel de votre eau, il va vous falloir déterminer le volume d’eau que contient votre piscine. Une fois que vous obtenez le volume de la piscine, faites le calcul en suivant les conseils d’utilisation sur l’électrolyseur.

Prenons un exemple, si vous avez une piscine de 8 x 4m et 1,6 m de profondeur, le volume d’eau sera de 51,2 m3. Si les préconisations de votre électrolyseur indiquent 4g par m3, la quantité de sel pour réaliser le traitement est de 204,8 kg.

Les précautions à prendre lors d’un entretien au sel

Les précautions à prendre lors d’un entretien au sel

Le Ph de l’eau

L’entretien au sel assure une bonne qualité de l’eau sans avoir besoin de produits chimiques. Par contre, pour obtenir les résultats escomptés, vous devez surveiller régulièrement le Ph de l’eau de votre bassin.  La soude caustique obtenue durant l’électrolyse peut engendrer des variations du Ph. Si vous voulez éviter cela, il est recommandé d’ajouter un régulateur de Ph.

La température de l’eau

Le deuxième point de vigilance réside dans la température de l’eau. Tout comme le Ph, vous devez également contrôler cette dernière. Si la température chute en dessous de 16°, l’eau peut afficher une certaine résistance à l’électrolyse.

Par conséquent, le traitement n’a que peu voire aucune efficacité. Les algues et les bactéries vont par la suite se multiplier. En raison de cette situation, il est conseillé de ne pas pratiquer l’électrolyse en fin de saison. Attendez que l’hiver passe pour remettre en marche l’électrolyseur. En cas de besoin, vous pouvez associer l’entretien par un traitement choc pour votre piscine sans chlore ou au sel. Ou bien vous assurez un chauffage optimal de l’eau de la piscine.

A lire aussi – Quelle solution choisir pour chauffer sa piscine ?

Le dosage du sel

Il est également important de bien suivre les dosages indiqués afin de garantir le bon fonctionnement de l’électrolyseur. Si vous versez la mauvaise quantité de sel, qu’il y ait carence ou excès, l’eau sera moins pure et le confort de baignade sera réduit.

Le nettoyage des électrodes

Afin d’éliminer le calcaire, les électrodes doivent être nettoyées au moins deux fois par an. C’est un point à ne pas négliger, notamment si votre électrolyseur ne possède pas d’électrodes autonettoyantes.

Autres points de vigilance

Lorsque vous versez le sel, veillez à en mettre sur tout le périmètre de la piscine afin que le taux de sel corresponde aux besoins de l’électrolyseur. Faites bien le tour des abords de piscine. Évitez de mettre les pastilles au niveau des skimmers.  Avant d’activer l’électrolyseur, faites circuler l’eau hors filtration durant au moins 24 heures afin que le sel puisse bien se répartir.

Entretien au sel d’une piscine : les avantages et les inconvénients

Les avantages et incovénients de l'entretien au sel

L’entretien fait partie des règles à respecter lorsqu’on a une piscine chez soi. Et celui au sel est le plus pertinent, notamment pour les piscines au sel. Cette technique offre de nombreux avantages. Néanmoins, quelques bémols sont à déplorer.

Les avantages

Voici les principaux atouts de l’entretien au sel.

  •         Un traitement économique par rapport à d’autres alternatives
  •         Une solution naturelle et écologique
  •         Une technique efficace : le chlore élimine tous les débris organiques, les algues, les bactéries
  •         L’entretien au sel s’adresse à tous les types de piscine
  •         Sans odeur
  •         Inoffensif pour le corps (peau, cheveux, les yeux…)

Les inconvénients

Plusieurs inconvénients sont également à constater.

  •         La mise en place du système peut être complexe,
  •         Les frais d’installation sont importants,
  •         Les électrodes doivent être remplacées tous les 4 ans lorsqu’elles s’usent,
  •         La salinité de l’eau de la piscine augmente,
  •         Le pH augmente et nécessite un contrôle régulier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.